Les super-pliables de FoldAR

Pas encore importés, mais ce ne serait tarder, les modèles développés par le fabricant texan le sont déjà en Suisse par Helvetia Defense. L’intérêt est tel qu’il parait impossible de ne pas en parler dès maintenant en attendant l’arrivée dans les armureries françaises.

La question est : comment réduire à seulement 17,5’’ (45 cm) la longueur d’un fusil type AR15 tout en conservant un canon de 16’’ (40 cm) ? La réponse vient de la société FoldAR fondée et dirigée par Corby Hall. Tout commence avec la East Texas Machining & Manufacturing LLC, grand nom pour une activité qui a démarré en 2009 dans le garage de Corby Hall à Leander, au Texas avec une machine CNC très basique. Pourtant, c’est de là que sortiront des fusils d’assaut de haute précision, dont le premier fusil d’assaut à longue portée chambré en .338 Lapua Mag. Fort de cette notoriété, en 2016, Corby Hall développe et brevète son système pliant pour AR10 et AR15 et a créé en 2018 la marque FoldAR.

Corby Hall est donc le concepteur de cette charnière placée à l’avant du Upper du système AR à hauteur de la prise des tenons de la culasse. Une simple action sur un verrou latéral permet de plier l’arme à ce niveau et de rabattre toute la partie canon et garde-main vers l’arrière. La mise en action est tout aussi rapide puisqu’il suffit de ramener le canon vers l’avant et de le bloquer grâce au puissant levier latéral. Si vous rajoutez à cela le pliage de la crosse, vous arrivez à un encombrement de seulement 45 cm, crosse et canon de 16’’ pliés.

Plus fort encore, la version avec canon de 9’’ (23 cm) ne mesure que 27,3 cm une fois pliée ! Pour ceux qui préfèrent les canons de 12,5’’ très prisés pour le tir en situation et par certaines administrations, il faut savoir qu’avec un silencieux monté sur le cache flamme, le FoldAR ne mesure que 38 cm de long et tient facilement dans un sac d’intervention. Une fois sorti, la crosse se déplie en quelques secondes et le canon également. Une qualité qui intéresse fort les forces américaines car l’arme peut ainsi être pourvue de son chargeur plein ! On est loin des mesures de sécurité que l’on doit prendre de notre côté de l’Atlantique. Cependant, l’arme étant par essence même inutilisable pliée, elle peut donc être considérée comme totalement neutralisée durant son transport. Les FoldAR existent en 5,56 Nato et en 300 AAC Blackout.

Partagez cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *